AccroBiblio

23.09.2018 | Relations publiques | AccroBiblio/BiblioFreak

Publication du rapport final

La campagne AccroBiblio de deux ans s'est clôturée fin 2017. Des expériences faites, des liens noués et de l'impact de l'apparition publique, les bibliothèques suisses peuvent en bénéficier durablement.
Plus de 350 bibliothèques suisses – municipales et cantonales, scolaires et universitaires – ont participé à la campagne d'image nationale AccroBiblio. La campagne, limitée à deux ans depuis le début, s'est déroulée de 2015 à 2017, maintenant un rapport final (pdf) a été publié en langue allemande.
 
Le bilan convainc. En outre d’avoir dépassé l'objectif de 300 bibliothèques participantes, la campagne a fourni une visibilité claire et colorée à l'institution bibliothèque. « Avec AccroBiblio, le personnel de la bibliothèque a appris ce que le marketing peut être et quel engagement personnel est nécessaire. Ils se sont dévoilés en portant des T-shirts BiblioFreak. Ils ont quitté leurs bibliothèques et se sont rendus à des foires commerciales et à des événements pour atteindre d'autres publics et les sensibiliser pour les causes des bibliothèques.
 
 
 
Ils se sont approchés aussi bien des utilisateurs que des non-utilisateurs afin de les convaincre de devenir des AccroBiblio. Ils ont porté le message de ce que les bibliothèques font aujourd'hui et ont montré que les bibliothèques sont aussi nécessaires dans un monde numérique », écrit Herbert Staub, secrétaire général de l'association AccroBiblio, dans le rapport.
 
Le président de l'association Gerhard Matter remercie les nombreux participants : « Un grand merci à la Conférence suisse des bibliothèques cantonales, qui a repris le patronage de cette campagne nationale. Un grand merci aux bibliothèques cantonales qui ont soutenu le financement d’AccroBiblio Suisse dans leurs cantons. Ce soutien était très important et a été doublé grâce à une contribution de l’Office fédérale de la culture. »
 
(Source: Arbido, août 2018)
Plus sur les sujets suivants