La bibliothèque scolaire, un outil pédagogique important

11.02.2016 | Par Gabriela Hammel | Divers | Ecole et bibliothèque

Le statut et les fonctions des bibliothèques en milieu scolaire selon le manifeste de l'IFLA/UNESCO

Par Gabriela Hammel
Les passages suivants, tirés du Manifeste de l’IFLA/UNESCO, adopté en 1999, montrent que l’importance des bibliothèques scolaires a été reconnue il y a longtemps :

  • La bibliothèque scolaire fournit l'information et les idées indispensables à quiconque veut réussir sa vie dans la société d'aujourd'hui qui repose sur l'information et le savoir.
  • La bibliothèque scolaire, en permettant aux élèves d'acquérir les outils qui leur permettront d'apprendre tout au long de leur vie et en développant leur imagination, leur donne les moyens de devenir des citoyens responsables.
  • La bibliothèque scolaire est une composante essentielle de toute stratégie à long terme d'alphabétisation, d'éducation, d'information et de développement économique, social et culturel.

Soulignant que la bibliothèque scolaire fait partie intégrante du processus éducatif, le Manifeste énumère une série de fonctions que celle-ci doit remplir, qui sont encore d’actualité de nos jours :

Fonctions des bibliothèques scolaires selon le Manifeste de l’IFLA
  • faciliter et améliorer la réalisation des objectifs éducatifs qui font partie de la mission de l'école et que traduisent les programmes d'enseignement;
  • faire naître et entretenir chez les enfants l'habitude et le plaisir de lire, d'apprendre et d'utiliser les bibliothèques, de sorte qu'ils les conservent tout au long de leur vie;
  • offrir des occasions de faire l'expérience de la création et de l'utilisation de l'information pour acquérir des connaissances, comprendre, déployer son imagination et se distraire;
  • aider tous les élèves à apprendre et à mettre en pratique des techniques permettant d'évaluer et d'utiliser l'information, quels qu'en soient la forme, la présentation ou le support, tout en étant sensibles aux modes de communication au sein de la communauté;
  • donner accès aux ressources et possibilités locales, régionales, nationales et mondiales mettant les élèves en contact avec des idées, des expériences et des opinions très diverses;
  • organiser des activités qui favorisent une prise de conscience et une sensibilisation culturelles et sociales;
  • travailler avec les élèves, les enseignants, les administrateurs et les parents pour accomplir la mission de l'école;
  • proclamer l'idée que la liberté intellectuelle et l'accès à l'information sont indispensables à une citoyenneté et à une participation effectives et responsables dans une démocratie;
  • promouvoir la lecture ainsi que les ressources et les services de la bibliothèque scolaire auprès de l'ensemble de la communauté scolaire et en dehors de celle-ci.

Les autres parties du manifeste n’ont en rien perdu de leur actualité non plus. Ainsi, le Manifeste propage la collaboration avec les enseignant-e-s et les autres bibliothèques du réseau local, régional et national, en soulignant toutefois le statut et le caractère particulières de la bibliothèque scolaire : « Lorsque la bibliothèque scolaire partage des équipements et/ou des ressources avec un autre type de bibliothèque, tel qu'une bibliothèque publique, il faut que les objectifs spécifiques de la bibliothèque scolaire soient reconnus et pris en compte. »

Etant donné que les bibliothèques scolaires relèvent des autorités locales, régionales et nationales, le Manifeste stipule qu’il leur faut l'appui d'une législation et d'une politique spéciales, invitant les gouvernements, par l'intermédiaire des ministères chargés de l'éducation, à élaborer des stratégies, des politiques et des plans qui mettent en œuvre les principes énoncés dans le Manifeste, en soulignant qu’il doit « notamment être prévu de diffuser ce Manifeste dans les programmes de formation initiale et continue des bibliothécaires et des enseignants. »
 
Version intégrale du Manifeste de l’IFLA/Unesco >

 
Plus sur les sujets suivants