Quel rôle pour la/le bibliothécaire en milieu scolaire ?

08.02.2016 | Personnel | Ecole et bibliothèque | Formation et perfectionnement

Pour clarifier le rôle des bibliothécaires en milieu scolaire, la hep Vaud a mis en place un Certificate of Advanced Studies (CAS BMS).

Engagée depuis 2010 à la HEP Vaud, Soraya De Simone intervient dans des modules de formations initiales, continues et postgrades. Depuis 3 ans, elle est responsable du „CAS Bibliothécaire en Milieu Scolaire", qui fournit aux bibliothécaires des outils pour élaborer des activités en lien avec le PER et les guide également dans la clarification des rôles à tenir au sein d’un établissement en tant que bibliothécaire.
Chaque acteur porte plusieurs casquettes dans ses interactions professionnelles. Que l’on soit stagiaire, enseignant-e, bibliothécaire, formateur-trice ou employé-e d’une entreprise, le „rôle“ est interdépendant du „statut“ et de la „fonction“. Ces trois aspects font parties intégrantes du travail et interagissent entre les protagonistes souvent de manière inconsciente.
 
Pour connaître le „rôle“ qu’un „acteur“ doit jouer en situation professionnelle, il s’agit de se référer au „prescrit“ défini par un cahier des charges. L’analyse de la définition de ces prescriptions facilite la mise en lumière de la „fonction“ devant être assumée. Le „statut“ quant à lui précise une position hiérarchique posée par l’organisation. Enfin, le rôle se situe à la jonction de ces deux éléments. Dans le contexte d’un établissement scolaire, la question du rôle demande à être clarifiée comme dans n’importe quelle autre organisation.
 
Le lecteur attentif aura repéré l’utilisation de termes issus du milieu théâtral; le rôle correspond ainsi au masque que les protagonistes doivent porter pour assumer un statut et une fonction dans un contexte particulier. Si l’on s’interroge sur un masque professionnel à revêtir, les questions de fonction et de statut émergeront rapidement. Leur mise en scène paraît indissociable.
 
Le „rôle“ navigue donc entre des éléments contraires, tels que „contrainte et liberté“, „prescrit et prises d’initiative“ inhérent à un statut spécifique et à une fonction particulière. Ces éléments relevant des interactions professionnelles ne sont pas simples à démêler et exigent certaines prises de conscience de la part des bibliothécaires, mais également de la part des autres collaborateurs des établissements scolaires. Habiter une „fonction“ ou assumer un „statut“ professionnel ne vont donc pas de soi. La mise en lumière des enjeux collectifs inhérents au rôle d’un-e bibliothécaire en milieu scolaire passe par la formation, ou tout du moins par l’aménagement de temps d’échanges entre professionnels coordonnés et guidés par un formateur, assumant un rôle de médiateur au sens de Vygotski[i].
 
« Le rôle est négocié à travers des interactions sociales et revêt en plus d’une fonction de reproduction sociale, une fonction de création du social ; il donne lieu à des attentes sociales de la part des autres individus (…) » Baugnet, L. (1998). L’identité sociale. Paris : les Topos, Dunod, p. 48.
 
Lancement d’un CAS dans le canton de Vaud (2013)
Au début des années 2000, plusieurs questions de fond ont émergé au sujet des différents statuts inhérents aux postes de travail „hybrides“ des bibliothécaires scolaires et/ou communales du canton de Vaud. En 2007, différents groupes de réflexion composés de bibliothécaires et d’experts romands ont vu le jour de manière formalisée. Ces équipes de réflexion pilotées par la Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire (DGEO) du canton de Vaud ont élaboré des recommandations en vue de la mise sur pied d’une formation complémentaire des bibliothécaires diplômé-e-s. C’est donc en collaboration avec la DGEO que la hep Vaud a élaboré un Certificate of Advanced Studies pour les „Bibliothécaires en Milieu Scolaire“ (CAS BMS). Lors des différentes rencontres, plusieurs besoins ont émergé, comme la définition du rôle d’un-e bibliothécaire en contexte scolaire ou l’acquisition d’outils pour offrir aux élèves des activités cohérentes, en lien avec les objectifs du Plan d'Etudes Romand (PER).
 
Ces différents travaux de réflexion ont permis de définir six compétences professionnelles à développer :
 
  • Comprendre et investir son rôle de bibliothécaire en milieu scolaire,
  • Adapter son intervention en prenant en considération les caractéristiques du public et ses besoins,
  • Adapter son intervention en prenant en considération le cadre scolaire et ses contraintes,
  • Créer et maintenir un climat favorable au bon déroulement de l’intervention,
  • Créer les conditions qui favorisent les apprentissages des élèves,
  • S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel.

Cette formation postgrade vise ainsi le renforcement de la professionnalisation de ces acteurs spécifiques de l’école. La première cohorte a débuté en 2013, et depuis début février de cette année, la hep Vaud accueillera une 3ème volée.
 
Quatre modules de formation pour clarifier le rôle des bibliothécaires en milieu scolaire
Pour développer les compétences professionnelles mentionnées ci-dessus, le CAS BMS propose 4 modules de formation. Le premier module, Collaborer avec les enseignant-e-s en milieu scolaire, initie le cursus sur la façon de se positionner en tant qu’intervenant-e dans une école. Dans un contexte où plusieurs corps de métier se côtoient, l’idée est de se questionner en termes de collaborations possibles entre les acteurs de l’établissement scolaire. Les bibliothécaires sont donc invité-e-s à mettre en évidence leurs représentations et conceptions relatives à leur rôle dans le cadre des interventions d’animation avec des élèves d’âges divers et variés de l’enseignement obligatoire.
 
Une connaissance plus approfondie du système scolaire et de l’établissement est également visée par ce premier module, en particulier les structures hiérarchiques, les plans d’études, les lois et règlements, les cahiers des charges des bibliothécaires, des assistant-e-s en bibliothèque scolaire et des enseignants. Autrement dit, l’organisation des établissements de manière globale. Ce travail de prise en compte du contexte se situe à l’intersection entre le PER et les programmes des classes qui visitent la bibliothèque à plusieurs moments de l’année.
 
Dans la deuxième phase intitulée Gérer le groupe classe (module 2), une attention particulière est portée sur la gestion d’un groupe avec lequel la/le bibliothécaire va devoir interagir. Différents enjeux se côtoient : accueil des élèves, relation pédagogique, gestion de groupes hétérogènes et des comportements d’élèves. En lien avec la question du rôle, la focale est également posée sur une certaine posture d’autorité que doit assumer le ou la bibliothécaire en situation d’animation.
 
Le troisième module Intervenir auprès des élèves est basé sur l’identification des apprentissages des élèves suite à une animation et sur l’analyse des contenus proposés dans différentes disciplines du PER, telles que le français ou les sciences humaines et sociales. L’attention des participant-e-s est alors portée sur une nouvelle fonction, celle de garant de cohérence, notamment par la mise en évidence de l’articulation pertinente des interventions entre PER, objectifs visés et activités proposées aux élèves.
 
Chacun des modules de formation est ponctuée par des séances d’analyses de pratique mobilisant les éléments du cadrage théorique proposé durant les modules avec la description d’une situation d’animation méritant une attention particulière.
 
Le dernier module Travail de certification finale vise la rédaction d’une synthèse individuelle réflexive, dans laquelle les participant-e-s articulent les savoirs théoriques abordés dans les différents axes avec les compétences professionnelles travaillées lors de la mise en œuvre d’une animation. Dans ce travail final, une argumentation consciente des différents rôles devant être assumés par la/le bibliothécaire est également attendue.
 
Soraya De Simone, Formatrice, UER « Enseignement, apprentissage et évaluation »
HEP Vaud

soraya.de-simone@hepl.ch
021 316 24 25
 
Lien vers le CAS BMS Hep Vaud >:

[1] Vygotski, L.S. (1934/1985), Pensée et langage. Paris : La Dispute.