Françoise Vuillemin : nouveau membre de la Commission

19.01.2013 | Par Françoise Vuillemin Bourquin | La Commission informe | Membres de la commission

Françoise Vuillemin, depuis le 1er janvier de cette année membre de la Sous-commission pour la partie francophone du canton de Berne, se présente.


Nom: FrançF-Vuillemin.JPGoise Vuillemin
 
Formation, fonctions, lieu de travail:
J’ai obtenu une licence de biologie à l’Université de Neuchâtel. Puis j’ai travaillé plusieurs années à MétéoSuisse, Neuchâtel et Payerne. Depuis quelques années je travaille au Jardin botanique de Neuchâtel à temps partiel.
 
Depuis 2005, je travaille également à la Bibliothèque de La Neuveville, section des jeunes. Puis en 2006, j’ai suivi la formation de bibliothécaire mise sur pied par la CLP à Bienne et ai obtenu une attestation de bibliothécaire accessoire.
 
En tant que bibliothécaire, j’ai le plaisir de suivre le parcours du livre depuis le choix d’achat jusqu’au prêt. J’essaie de répondre aux demandes particulières des lecteurs, d’anticiper leurs souhaits, d’éveiller leur curiosité. Les conseils de lecture font aussi partie de mes activités. Mon envie est de dynamiser la vie de la bibliothèque en organisant des contes, des activités pour tout-petits (Né pour lire), des expositions temporaires sur des sujets d’actualités… Ma priorité reste cependant le plaisir-lecture sous toutes ses formes.
 
J’ai décidé de m’engager au sein de la Commission cantonale des bibliothèques parce que l’avenir des bibliothèques régionales et scolaires du Jura bernois me préoccupe. Je pense que les bibliothèques régionales, scolaires, municipales méritent une attention toute particulière, car elles sont un interlocuteur important au niveau de la culture, de la lecture, de l’intégration et de la vie sociale d’une région.

Je trouve particulièrement important que les bibliothèques de notre canton et de notre région aient la possibilité de développer leurs collections, que les crédits ne soient pas diminués. Les bibliothèques régionales du Jura bernois ont des particularités géographiques dont il faut absolument tenir compte. Les autorités publiques doivent rester attentives aux nombreux services que rend une bibliothèque régionale : lieu de culture, de rencontres, de partage et d’échanges, lieux ouverts et accessibles à tout le monde.
Plus sur les sujets suivants