Accueillir, c’est d’abord ouvrir !

20.10.2017 | Utilisation | Organisation | Accessibilité | Accueil en bibliothèque | Heures d''ouverture

Un plaidoyer pour des heures d'ouvertures généreuses

La Bibliothèque du Calvados, qui offre des conseils et de l’assistance aux bibliothèques municipales ayant signé une convention de partenariat avec elle, attache une grande importance aux besoins des clients.  Etant donné que les heures d’ouverture jouent un rôle essentiel quand il s’agit de gagner ou de fidéliser des clients, elle a établi une fiche conseil pour motiver les bibliothèques à engager des réflexions à ce sujet, stipulant que les heures d’ouverture généreuses et des horaires adaptés sont des conditions incontournables d’un accueil réussi :
 
Le choix des horaires détermine le public
Elargir les horaires permettrait-il de conquérir de nouveaux publics ? Quand on réfléchit sur l’ouverture on cherche à satisfaire le public présent mais c’est aussi l’occasion de se pencher de plus près sur ceux qui ne viennent pas encore. Si un profil de public est complètement absent, est-ce parce qu’il ne peut profiter du service à cause des horaires actuellement proposés ? Une large amplitude horaire permet effectivement d’élargir les publics potentiels.
 
S’adapter à l’environnement
Accroître les horaires d’ouverture n’est pas suffisant, il faut également les adapter aux rythmes de vie de la population.
 
Une question revient régulièrement sur ce sujet : quelles sont les plages horaires les mieux adaptées pour accueillir le plus large public possible ? Bien sûr il n’existe pas une réponse générale, il est important que chaque établissement connaisse le territoire qu’il dessert et s’adapte à celui-ci.
 
Il est ainsi nécessaire de prendre en compte les caractéristiques locales liées aux activités professionnelles, scolaires et de loisirs de la population mais aussi les autres structures culturelles présentes. Le contexte touristique ou saisonnier peut influer sur l’ouverture de la bibliothèque. Les déplacements quotidiens (commerces, marchés, services…) sont aussi une occasion de fréquenter la bibliothèque. 
 
S’adapter aux publics
Il est important de prendre en compte la disponibilité de la population : privilégier des créneaux en soirée et le week-end. Est-il alors utile de conserver un créneau où la fréquentation est faible ? Oui, disposer de créneaux horaires moins fréquentés répond, pour certains usagers, au besoin d’être au calme. Des horaires propres aux périodes de vacances scolaires peuvent être appliqués s’ils font l’objet d’une communication préalable.
 
Et l’ouverture sur le temps du midi ? Cela donne une souplesse dans les usages et favorise l’accueil du public travaillant sur place souhaitant se détendre pendant la pause du déjeuner.
 
Les clés de la réussite :
  • Des horaires réguliers, faciles à retenir
  • Pas de plage horaire inférieure à 2 heures
  • De nouveaux horaires sont à tester sur un an minimum
  • Communiquer ! Diffuser un document attractif visant un large public et notamment les non usagers en pensant aux différents lieux et moyens de communication du territoire
Article publié le 31 mars 2016 et repris sur biblioBE.ch avec l'aimable autorisation de la Bibliothèque du Calvados

(Source: bdp.calvados.fr)